Diaporama../../../../tour_de_belle_ile_2013.html

Salut tous


Oui, c'était un week-end de fou et fort en émotion de tout genre.


Merci a tous d'avoir participé a ce week-end en Bretagne. 

Un grand big up comme le dit Yann aux nombreux organisateurs, les chemises mouillées ( max, tu es le meilleur secrétaire du monde surtout pour avoir composé avec l'organisation complexe de passeraile)

Hervé et Caro merci pour la villa vous être des gens bien...

Valérie pour les va-et-vient en camion...

Nat pour son investissement et les crayons...

Pierrick pour m'avoir accueilli sur son bateau et chez lui.

Bref merci a tous d'avoir permis ce week-end incroyable rempli d'amour et d'amitié. 


Vive la mer en solidaire et tout ses membres

Vive Mr Marc Serra qui je trouve reflète si bien l'esprit de notre asso


Un petit mot pour la fin : l'amitié commence lorsque tu peux dire à l'autre tes faiblesses et qu'il ne s'en sert pas contre toi....



BN : la casquette est bien arrivée à Paris et Vévé je t'ai pris ton dentifrice je te le rends la prochaine fois désolé!


Que du bonheur :) 


Amicalement Guigui.

Tour de Belle-Ile « en solidaire » :
Retour sur un week-end inoubliable !

 

12 équipages portant les couleurs de l’association étaient engagés dans la course le 4 mai dernier. Peu de vent mais du soleil, de la solidarité et du plaisir partagé. Que demander de plus ?


Maxime Potfer, l’un des équipiers handicapés IMC, est l’un des organisateurs actifs de l’association.

 

« Génial ! » c’est par ce simple mot que Maxime, équipier handicapé embarqué à bord de Sabrenn, et pilier de l’association La Mer en Solidaire, résume son sentiment à l’issue du Tour de Belle-Ile. Naviguer en course, ce passionné de mer, de bateaux et d’aventure, en rêvait depuis longtemps. Grâce à l’association La Mer en solidaire, il a pu non seulement réaliser son projet mais participer à l’une des plus belles régates organisées en France. Comme lui, ils étaient 14 équipiers handicapés, venus de différents horizons et de différents coins de la France, pour participer au Tour de Belle-Ile.

Si les équipiers handicapés étaient naturellement heureux de l’expérience, le sentiment était largement partagé par tous les participants : propriétaires et skippers des bateaux, équipiers bénévoles, accompagnateurs néophytes. « Le monde du handicap peut vraiment impressionner » indique la propriétaire d’un voilier, « alors ce Week-end nous aura permis de rencontrer vraiment les personnes, et c’est une découverte très heureuse pour nous »

Les équipages ont pris le temps de se rencontrer au cours de 3 journées de fêtes. Hébergé en gîtes, dans une vieille maison de famille ou sur les bateaux, chacun a vécu au fil des rencontres ou de l’amitié, et navigué deux jours d’affilé sous le soleil et un peu de vent, presque trop discret le jour J.

 

Côté résultat, le navire « amiral » de la flotte Mer en Solidaire, un Class40 de course, était mené par un équipage entièrement féminin, skippé par la navigatrice Caroline Vieille. « La navigation de vendredi, dans 15/20 nds nous a permis de prendre en main ce bateau très particulier et puissant, et réfléchir aussi avec Françoise à ses positions à bord. Nous avons alterné entre le banc du cockpit et un pouf dans la descente, il y avait 2 équipières dédiées à son confort dans les virements, dont une également dévolues aux ballasts qui sont importantes à bord. »  Le bateau réalise le parcours en 5h18min, après avoir mené un temps au classement Class40. « Dommage, on se déconcentre un peu dans le chenal de la Teignouse et ça repart par devant ! » s’exclame la navigatrice. Françoise elle, a déjà décidé de repartir en mer dès que possible, avec l’objectif de comprendre tactique et stratégie. Il faut dire qu’avec Julie, 5e aux JO de Pékin en Yngling, les filles n’étaient pas venues pour faire de la figuration !

La plupart des voiliers engagés pour l’association ont réussi à boucler le parcours, raccourci à la pointe Nord de Belle-Ile en raison des faibles vents. Le retour sous spi a réjouit les amateurs de glisse et chacun a profité de la soirée brochette sur les quais. On murmure même que certains équipier(e) ont fait swingué leurs fauteuils jusqu’à une heure avancée de la nuit.

Après le brunch du dimanche, les bateaux ont rejoint leur port d’attache respectif, qui à Hendaye, Lorient, le Crouesty, ou… la Trinité sur Mer, tandis que les participants reprenaient la route pour des nouvelles aventures.

 

Résultats du Tour de Belle

473 bateaux engagés

Vainqueur toutes classes: Spindrift Racing (trimaran MOD70) Yann Guichard

Mer en solidaire : sur 12 bateaux engagés, 9 ont terminé le parcours

Le plus rapide : 5h18’13’’  et le plus lent 6h33’17’’ (mais le plus âgé aussi !)

Tous les résultats :  http://www.tourdebelleile.com/resultats/

Un équipage 100% féminin !

L’équipage du Class40 Mer en soliDaire 100% filles emmené par Caroline Vieille avec Françoise Jestin.

Film../../../../clip_tour_de_belle_ile_2013.html